Les vegans sont cannibales. Ce qui se cache réellement derrière la « lune de miel vegan ».

danse_macabre_by_michael_wolgemutVoici la traduction d’un chouette article. J’ai autant aimé son ton humoristique que j’ai reconnu la réalité qu’il dépeint  : http://www.gnolls.org/1596/vegans-are-cannibals-the-truth-behind-the-new-vegan-high/

La vérité que cache le mieux être éprouvé lors des débuts du régime.

Il est fréquent d’éprouver une phase de mieux-être au début de ce régime, surtout dans la version végan crudivore. Les nouveaux convertis ont l’œil frais, un regain d’énergie, et avec une fougue et un zèle qui confine au messianisme, débordent de désir de convertir leurs amis à cette alimentation qui leur apporte tant de joie.
Mais voilà qu’à l’image d’un feu de paille, cette clarté ne dure pas. Après plusieurs mois, leur énergie commence à décliner, ils perdent en force, en masse musculaire, et les soucis de santé font leur apparition sur la scène. Leurs amis commencent à remarquer leur maigreur et leur pâleur. A mesure que le temps passe, ils sont un jour mystique, un jour irritable, souffrant de maux tels que fatigue, dépression, perte de mémoire, et pour certains, perte des dents. Certaines femmes n’ont plus leurs règles. Ils restreignent d’autant plus leur régime, de façon à revivre ce premier regain de santé éprouvé au début de leur régime, mais ne réussissent qu’à se rendre encore plus malade. Il est fréquent que ces personnes se coupent de leurs amis, de leurs familles, et ne finissent par ne plus fréquenter que d’autres végans qui approuvent leur choix diététique, celui là même qui détruit leur corps et leur esprit.
Nous en connaissons tous les raisons : des nutriments essentiels issu du règne animal, tels que vitamine B12, menaquinone-4 (vitamine K2 MK-4) et DHA, ne se trouvent pas dans un régime végan, et doivent être apportés à l’organisme par le biais d’une supplémentation, de façon à éviter une détérioration mentale et physique.
Alors comment expliquer ce sentiment de santé parfaite éprouvée lors des premiers temps du régime ?

Pourquoi « devenir végan » est comme une drogue en premier lieu ?

Vous vous sentez mieux parce que vous hannibalez-lecterez votre propre corps 🙂
C’est parce que les diètes végans – et spécialement les version crudivores – sont tellement basses en calories et en éléments nutritifs, que lors de ces premiers temps, le corps nouvellement végan se consomme lui même !
C’est un repas délicieusement, métaboliquement constitué de viande grasse humaine, à haute teneur en graisse saturée et protéines complètes – le repas le plus nourrissant que vous puissiez imaginer.
Evidemment, c’est ce dont votre corps à besoin, puisqu’il s’agit de votre propre corps !
Il ne s’agit pas d’une hyperbole. Quand vous privez votre organisme de calories, de protéines, de nutriments essentiels (et si vous êtes en carences d’un seul acides aminés essentiel, cette déficience est un facteur limitant pour l’utilisation des protéines), votre corps ne se contentera pas seulement de brûler sa propre graisse : il brûlera également ses propres muscles.
Plus votre régime vegan sera restrictif, plus délicieuse sera cette viande grasse que vous consommerez : votre propre VIANDE, en personne !
C’est pour cette raison que vous éprouviez autant d’énergie au démarrage d’une alimentation végan. En réalité, vous consommiez un régime paléo constitué de votre propre chair.
…Et c’est pour cette raison que La Lune De Miel Des Débuts Du Véganisme ne reviendra jamais.
L’auto cannibalisme ne peut pas durer indéfiniment.

Finalement, votre corps refuse de se consommer d’avantage. Parce qu’il ne reste rien à manger.
Et votre organisme commence à s’effondrer, car il ne peut survivre sur les maigres portions de nourritures de lapin et graines à oiseaux dont vous le nourrissez.
Vous faites « tout comme il faut », vous ne faites rien de « mal », vous n’êtes pas en train de « détoxer »…

: vous vous affamez.

Les nettoyages du côlon et les « supers aliments » ne vous sauveront pas, pas plus qu’un énième jeûne au jus.
Vous êtes en face de deux choix : ou vous continuez à dégringoler dans cette spirale de maladie, faiblesse, dépression, dégénération, et de cette existence qui se distingue à peine de la mort…..
…ou vous choisissez de manger ce que vous aviez mangé avant d’en arriver là ……de la délicieuse, juteuse nutritive et grasse viande rouge.

Par pitié, arrêtez de vous détruire.
Nous vous aimons et nous attendons que vous rentriez à la maison ! ❤

Advertisements

14 thoughts on “Les vegans sont cannibales. Ce qui se cache réellement derrière la « lune de miel vegan ».

  1. C’est pas très clair entre végé crudi et non crudi, même si cet article est drôle effectivement.
    Concernant les calories, la ration végane peut être largement pourvue en calorie, même pour les crudivores qui peuvent ingurgiter des kilos de fruits sucrés et pas acides, comme les bananes et les dattes. Le problème, c’est que l’excès de fructose est métabolisé en graisse et provoque une stéatose hépatique (cirrhose non alcoolique). On a donc des véganes « gras » du bide, avec des jambes et des bras maigres, car paradoxalement, ils stockent de la mauvaise graisse (acide gras palmitique) et sont en manque de bonnes graisses, ainsi que de protéines.
    Reste à savoir dans quelle mesure les véganes non crudivores, qui consomment des aliments moins riches en fructose et à IG bas son concernés par les carences en vitamines, protéines et graisses.
    Pour les graisses, un article de l’ANSES indique que la conversion des oméga 3 végétaux en animaux est insuffisante (ALA en DHA) pour couvrir nos besoins: https://www.anses.fr/fr/content/les-acides-gras-om%C3%A9ga-3

    J'aime

    1. Tu as raison Vulpy, moi, de passer au végétal ne m’a pas affamée de cette façon… Je veux dire que j’ai pris du poids d’années en années. Ce qui me faisait dire en riant à moitié jaune que mon régime me « profitait bien » ^^ Mais je reconnais dans ce texte cette sensation d’euphorie, ce truc qui donne des ailes quand on entame un truc restrictif. Je ne sais pas si on vit ca quand on ne mange que 100% patate, je supose que Starchy ne tardera pas à venir nous expliquer lien très bien documenté à l’appui….

      Aimé par 1 personne

      1. Vous mangiez crudivore ? Pas besoin de documenté car lorsque je vois cru sa me fait rire. Mais cet article est tout a fait vrai et décrit bien le crudivorisme. Bon choix de traduction

        J'aime

  2. Lol les crudivores encore et frenchement il faudrait renomer votre site  » le mythecrudivore » et la j’appaudirais car le crudivorisme/frugivorisme fait des désastre pour les raisons qu’a cité vulpy fox. Le fructose se métabolise uniquement par le foie et malheureusement se transforme en gras, de plus les frugi crudi ne sont jamais rassasier ( le fructose dérègle totalement les hormone de la satiété) car les fruits se digère extremement vite et la c’est le cercle vicieux .

    Cependant des vegan sont en « surpoids » car beaucoup d’entre eux consomment enormement d’huile végétales, produits transformé gras et sucré ( sucre raffiné); d’huile de coco … dalleurs manger végé ne veux pas dire manger sainement !

    Vulpy : l’important est de manger suffisamment calorique ( seule condition pour ne pas être déficient en protéines) et des aliments complets. dans ce cas aucune carences ni vitaminique ou minéral. ( Sauf crudivorisme, frugivorisme … ) Par contre la déficience en graisse c’est EXTREMEMENT rare par chez nous en occident ^^ Peut etre déficient en vitamines un végé qui se nourrit exclusivement de produits raffinés, riz blanc et peut de légumes sinon c’est très rare aussi .

    Pour les omégas 3:

    La conversion des ALA en DHA est d’environ 3.8 % (étude : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9637947)
    Une cuillère a café de graine de lin contient 8 gr d’oméga 3 donc un personne saine pourra obtenir 300 mg de DHA ( comme le ferai un part de poisson moyennement riche en Oméga 3)
    Sachant que les recommandations sont de 150 – 300 mg par jour (http://www.mayoclinic.org/drugs-supplements/omega-3-fatty-acids-fish-oil-alpha-linolenic-acid/dosing/hrb-20059372 , http://www.who.int/nutrition/topics/FFA_summary_rec_conclusion.pdf)

    Une étude a montré que les végé on moins de DHA que les omni qui mangent du poisson. Mais cette étude a conclut « There is no evidence of adverse effects on health or cognitive function with lower DHA intake in vegetarians. » http://www.plefa.com/article/S0952-3278(09)00086-6/abstract

    Une autre étude montre que les niveau de DHA sont similaires chez des végé et des omni qui consomment très peu de poisson. http://www.clinicalnutritionjournal.com/article/S0261-5614(14)00076-4

    Un autre étude a comparé plusieurs alimentations et a trouvé que les femmes végétaliennes avaient le plus au niveau de DHA de tous les autres groupes sexe confondus L’étude a conclu que les vegan avaient UNE PLUS GRANDE CAPACITE A CONVERTIR l’ALA en DHA http://ajcn.nutrition.org/content/92/5/1040.full.pdf

    En gros moins on mange de DHA plus on la capacité d’en convertir ( c’est beau le corps humain quand meme)

    Encore une étude qui montre que des personnes qui ne mangent pas de poissons ( végé ou nous) on une plus gra,de capacité a convertir L’ala en dha https://www.researchgate.net/publication/23188337_Estimated_conversion_of_-linolenic_acid_to_long_chain_n-3_polyunsaturated_fatty_acids_is_greater_than_expected_in_non_fish-eating_vegetarians_and_non_fish-eating_meat-eaters_than_in_fish-eaters

    Enfin les oméga 6 sont un frein considérable a la conversion de L’ALA c’est pour sa que dr macdougall déconseille fortement les huiles végétales (bombes a oméga 6) qui déséquilibre le ratio 3:6 et sur le long terme est très préjudiciable sur la santé …

    Voila voila j’espere que c’était pas trop trop long 🙂

    J'aime

  3. En théorie, ça marche toujours, puis un jour, tu as 20 ans, tu pèses 57 kg pour 1,72m, tu as mal dans les articulations au point de ne plus pouvoir faire de bicyclette et tu vois un type de plus de 70 ans qui passe tranquillement à vélo et tu comprends que quelque chose ne va pas.
    Toujours à la même époque, tu es donc végétarien hygiéniste depuis plus d’un an, tu te nourris avec beaucoup de glucides, dont souvent des pommes de terre, car elles sont jugées « alcalinisantes » et pas beaucoup de protéines, car la carence en protéines, la viande « qui donne de la force », c’est juste des a priori de personnes rustres, qui ne sont pas encore assez évoluées pour comprendre et mettre en pratique la « vraie » alimentation qui correspond aux humains, tu marches dans la rue, tu passes devant une boucherie et tu as une envie compulsive de manger de la viande crue, et tu comprends que vraiment quelque chose ne va pas, et tu finis par t’apercevoir que les « rustres » n’avaient pas si tort que ça.

    J'aime

    1. Vous mélangez tout c’est, absolument tout le contraire x) les hygiénistes n’aiment pas trop les glucides cuit et la pomme de terre car il y aura des toxines dans sa peau, et ca alourdirait le système digestif et ce serait le mort assurée etc etc … ^^

      Vous prenez des exemple du genre  » je fume je bois et je suis en excellente santé » Donc aucune crédibilité. Je veux des faits merci.

      Il faut savoir que le corps utilise les protéines comme carburant en toute dernière instance, donc le manque de protéines ?? non la c’est un peu tirer parles cheveux. On dirait Thierry casasnovas qui parle ^^ Enfin.

      Si vous lisiez plus attentivement les études en nutrition vous verrez qu’elles vont majoritairement dans le même sens.

      « Le moins de produits animaux le mieux vous vous porterez »

      PS ; 1 kilos de pomme de terre apporte la moitié de toutes les protéines essentielles pour une journée ce qui est déjà pas mal ( bien sur personne ne mange que des pomme de terre même moi 😉 )

      J'aime

      1. Derniere chose : Votre petit récit est peut être selon vous correct en théorie mais en pratique ce n’est absolument pas le cas et vous seriez même surpris ! Saviez vous que l’aliment qui manquait le plus au végé était le fromage et non la viande ? Ceux qui se nourrissent suffisamment en calorie ( pas de regime , de restriction ou de sport a outrance) ne ressentent aucune envie de boulimie sur des produit animaux concentrés

        J'aime

  4. mythevegetarien – tu peux aussi faire un article sur la glycation des protéines et sur les effets de la carnosine qui inhibe cette glycation et a un effet antioxydant et détoxifiant.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Carnosine
    En gros, si tu veux te porter bien, tu évites les aliments trop sucrés, qui ont un indice glycémique élevé, donc tu manges des pommes de terre avec parcimonie, et tu manges des produits animaux riches en carnosine pour éviter la glycation des protéines…
    La cure détox à base de bacon…
    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4869556/

    J'aime

  5. Arrêtes de parler des hygiénistes, tu ne connais rien à l’Hygiénisme! L’Hygiénisme, c’est Shelton en Amérique et Mérien et Mosséri en France. Pour les hygiénistes, l’alimentation « idéale » est celle prétendument frugivore crudivore des grands singes (cette donnée est fausse), mais à défaut de pouvoir atteindre cet idéal (justifié par notre perte de capacité à manger « naturel », par le stress de la vie moderne etc…), un régime de transition est proposé et c’est une alimentation végétarienne ou les glucides riches en glucose sont présent (pomme de terre, céréales), mais ne doivent pas être consommés avec des aliments riche en protéines. Dans cette alimentation « de transition », les oeufs et les laitages sont également présent, mais doivent être consommés avec des aliments peu riches en glucides.
    Le repas hygiéniste type, c’est des fruits le matin, des PATATES ou des céréales a midi avec des légumes verts et un peu d’huile et une source de protéine le soir (fruits oléagineux ou oeufs, ou laitages) avec des légumes.
    Il N’Y A PAS DE RESTRICTION CALORIQUE imposée par l’alimentation hygiéniste, mais en pratique cette alimentation est trop pauvre en protéines et les repas dissociés accentue cette carence.
    Donc tu manges, tu maigris, et si tu manges plus, ça te rend malade car ton alimentation est déséquilibrée et le problème n’a rien à voir avec un manque de calories, mais c’est un problème de qualité des aliments, en l’occurrence, trop de sucre.
    Dans l’alimentation que tu préconises Starch, c’est pareil que l’hygiénisme, sauf que en gros tu remplaces les fruits du matin par des patates et tu manges encore des patates le soir. Patates, patates patates!
    Et non, ce n’est pas le fromage qui manque au végé car tu n’as pas compris que le cas présenté du gars qui salive devant de la bidoche crue est un cas réel, ça m’est arrivé et je consommais pourtant des laitages, d’où mon étonnement à ce moment là, une alimentation « pure et détox » et une envie de « cadavre »! Si mon problème avait juste été un manque de calories, j’aurais dû également saliver en passant devant une boulangerie, avoir envie de glucides, de sucres, et ce n’était pas le cas.
    Finir amaigri, affamé tout en se gavant de sucre, c’est la conséquence du régime végétalien non crudivore « LFHC », faible en gras et riche en sucre que tu préconises, Starch.
    PS: l’argument « si ça marche pas, c’est à cause d’un manque de calories », c’est l’argument de Casasnovas pour justifier les échecs de ceux qui pratique son régime crudivore-frugivore.

    J'aime

    1. Alors pour les protéines ce n’est pas moi qui le dit mais L’American dietetics association je cite : « Plant protein can meet protein requirements when a variety of plant foods is consumed and energy needs are met  » cependant on peut lire aussi plus loin que  » Although some vegan women have protein intakes that are marginal, typical protein intakes of lacto-ovovegetarians and of vegans appear to meet and exceed requirements (12). Athletes can also meet their protein needs on plant-based diets « .

      LOL . Alors avec vous il faut revenir a la base. Car la majorité des population avant la modernisation global mangeaient en MAJORITE des glucides, donc  » trop de sucre résulte d’une lobotomisation TV. Trop de sucre raffiné : OK , trop de glucide non raffiné : Non.

      Non la stach solution est a mille lieu de l’hygienisme et elle se base principalement sur les alimentation traditionnelles de par le monde ( Hors Inuits).

      « ça m’est arrivé » alors la encore je dit non ( on n’argumente pas un propos perso pour expliqué un fait ) même si je ne critique ni ne juge pas. Parc contre je doute fort que vous mangiez une alimentation comme le docteur macdougall le conseille ( nombre de gens guéris de nombreuses maladies, nombres de témoignages sur FB de personnes très heureuse d’autre moins ( souvent des personnes qui n’arrivent pas a perdre du poids ironiquement)

      Je suis désolé mais vous confonde encore Crudivorisme .. et végétalisme calqué sur des alimentation tradi. Donc non peut etre que la Starch Solution te déstabiliser mais sont efficacité est et restera ( pas besoin de cure ni de jeune ou que sais je ).

      J'aime

      1. Starch, la majorité des populations avaient une alimentation riche en végétaux à faible IG, mais leur principale préoccupation était de se procurer des produits animaux qui ont une haute valeur nutritionnelle et AUCUNE TOXICITE et sans lesquels leur alimentation aurait été NON VIABLE. S’inspirer des diètes traditionnelles et en retirer l’élément le plus essentiel pour soi-disant les améliorer relève de l’absurdité.
        Hors inuits? Pour ne citer qu’un autre exemple, les Masaïs, éleveurs, ont une alimentation majoritairement constituée de sang et de lait et ne souffrent pas de problèmes de santé liés à cette consommation. Tu expliques cela comment Starch?
        « Ca m’est arrivé » et le grand nutritionniste autoproclamé Starch dit non!
        Donc quand la pratique contredit la théorie, c’est la théorie qui a raison? C’est ce que tu racontes aux victimes de ton alimentation qui se déclarent épuisées et malades, Starch? Tu leur dit que c’est en pratique impossible car la théorie dit que c’est impossible et tu leur balances une explication bidon style qu’ils ont dû être crudivore ou n’avoir pas assez consommé de calories, même quand comme moi il te disent n’avoir jamais été crudivore et n’avoir jamais été restreint en calories!
        Et non, je ne confonds pas le crudivorisme avec la « Trash Solution », mais je dis simplement que Casasnovas, pour expliquer les échecs de sa méthode, disait comme toi que cela était dû à un manque de calories, puisque, comme pour toi, en théorie, l’alimentation « idéale » qu’il préconisait ne pouvait pas être mise en cause.
        Ce qui m’a dénutri, c’était une alimentation NON CRUDIVORE riche en glucides, trop pauvre en protéines et en graisses (et accessoirement en fer héminique animal), exactement celle que tu préconises, Starch.
        Comme l’explique lemythevégétarien, crudivore ou pas, les diètes végétaliennes épuisent l’organisme. La différence est juste une question de temps (et aussi de génétique). Le végétalisme crudivore épuise simplement les réserves plus rapidement.
        Mais c’est sûr que 100% des personnes qui n’ont pas encore épuisé leurs réserves peuvent affirmer qu’elles sont en bonne santé. Au début de ma diète hygiéniste, j’aurai pu témoigner de bons résultats et d’une santé améliorée. L’erreur classique que j’ai faite aura été de vouloir persister dans l’hygiénisme quand j’ai commencé à être dénutri.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s