Le véganisme, un péril sectaire ?

C’est moi qui suis trop naïve, ou lorsque l’on se revendique d’une démarche sceptique on ne devrait pas apeller à ne pas lire un texte avec comme seul argument que c’est un « torchon » ?

Moi je me suis bien fadée la lecture de leur prétendues serviettes !

Clair et Lipide

Imaginez que vous, végans, ayez une feuille de route afin de faire progresser la cause.

Vous pouvez, dès lors, mener des opérations d’envergures, comme sur Twitter, où il est possible d’agir comme un seul homme et manifester sa désapprobation en bande.

Perte d’individualité, action militante collective et très certainement concertée

Cela donne hélas un effet de meute, sectaire, dont je ne sais s’il est calculé ou assumé (façon Projet Méduses ?).

En marge de ces petites mains forts utiles, mais limitées en terme de stratégie de long terme, vous devez donc rendre le véganisme sympathique, attrayant, éthique, et…scientifique. Et vous amalgamer avec les gens qui comptent, et ayant bonne réputation.

En effet, si conquérir le grand public par les vidéos L214 sur les abattoirs est requis et fonctionne admirablement bien, il semble qu’il faille plus que cela. Laissons les hommes politiques être influencés par les grandes figures de…

Voir l’article original 7 194 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s